En bon Bellifontain, je n’avais jamais mis les pieds dans une salle Altissimo.

Je les avais contactés sur les conseils de notre partenaire Volx.

J’ai tout d’abord découvert la salle en photo sur le site internet.

J’ai été agréablement surpris par la taille de la salle puis j’ai rencontré l’équipe.

Lauren, Clara, Pierre et Vincent, tous jeunes, beaux, sympas et délires. A ce moment-là, j’ai compris qu’on allait passer une belle étape.

 

 

 

 

 

Jeudi midi, j’arrive avec Jules à Metz, enfin midi c’était l’heure de rdv. En réalité nous sommes arrivés vers 14h :-).

Pour Pierre ouvreur chef ouvreur de la salle et Vincent, c’était la première compète dont ils s’occupaient.

Avec Jules nous avons tenté de faire bonne impression mais … le soir au moment de partir, nous étions à 4 bières et un Mac Do chacun.

Jules saignait déjà des doigts, la salle était un capharnaüm complet pour seulement 6 blocs d’ouverts. Enfin 6 blocs de finale, tous plus beaux les uns que les autres évidemment :-).

 

 

 

Le lendemain, nous nous sommes repris avec 28 blocs de qualif et seulement une pizza, des M&M’s et quelques Biosardes.

Le soir nous sommes allés manger en ville et nous avons découvert une cité pleine d’histoire et de monuments, avec un grand quartier piétions rempli de bars, de resto et au moins une bouteille de rouge

 

 

   

 

Enfin samedi et le DÉBUT DE LA COMPÉTITION :

 

 

PREMIÈRE VAGUE :

La première vague est plutôt tranquille.

Les grimpeurs peuvent ainsi aller à leurs rythmes.

Florent est en grande forme et enchaîne tous les blocs assez facilement seul le bloc ultime lui résistera. Et même sa boisson de INOUI : énergisante, 100% bio, lorraine et aphrodisiaque restera sans effet sur ce bloc ! Camille, 1ère à Colmar empoche 20 blocs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DEUXIÈME VAGUE :

La vague 2 est moins calme.

La salle est presque pleine et les essais fusent, accompagnés de chutes, d’applaudissements et de cris (et oui Patrick est dans la place). Les 28 blocs tombent.

Théo enchaine même le bloc Ultime Volx et gagne ainsi une tenue NoGrad.

19h30 fin des qualifs, la salle se remplit de plus en plus de grimpeurs locaux venus voir les finales ou boire de la bière. J’avoue je ne sais pas 🙂 .

 

 

 

 

 

 

 

 

21h, PLACE AUX FINALES5 supers filles et 6 mecs au top sont prêts à en découdre.

 

BLOC 1 :

 

Les filles commencent par une dalle Digital tout en équilibre.

Au premier essai, elles commencent à jouer avec les nerfs des ouvreurs en tombant au premier mouve. Ensuite, elles trouvent la méthode.

Camille, Marion et Pascaline sortent.

Emilie préfère zipper sur le dernier mouve et Lorraine doit visiblement travailler la souplesse.

 

 

 

 

Chez les mecs, chacun sa méthode, certains jettent, d’autres rétablissent dès que possible quand les plus originaux essaient un mix.

Théo, Ludo, et Jocelyn sortent avec plus ou moins d’essais. Mathieu, si efficace lors des finales à Bloc and Wall tombe 2 fois sur le dernier mouve. Florent si fort pendant les qualifs ne réussit pas son entrée en finale.

Enfin Bryce subit la pression et n’arrive pas à prendre le rythme.

 

 

 

BLOC 2 :


Une fois de plus les filles s’amusent avec les ouvreurs en imaginant une méthode de l’espace.

Camille zappe la dernière prise et jette. Lorraine avance bien et tombe avant le bac final.

Heureusement Camille, touchée par la grâce, comprend le dernier mouve et sera la seule à empocher le bloc 2.

 

Les hommes doivent sortir les biceps pour ce blocs 100% Planet’roc dans le gros dévers

Mathieu, Jocelyn, Ludo et Théo attrapent la zone mais sont visiblement trop cramés pour sortir.

Bryce avec son mètre 90 est à l’aise pour aider les mamies à attraper les paquets de couches trop haut dans les supermarchés mais dans le bloc 2, il fait moins le malin et se retrouve à 200% en boite et peine à se sortir du départ.

Pendant ce temps, Florent continue sa traversée du désert.

 

 

 

 

BLOC 3 :

Chez les filles, c’est le pompon.

Avec Jules on avait décidé de proposer un bloc un peu physique sur le principe que « les filles de l’Est ! » c’est du solide. Visiblement les temps changent, Rien, RAS, Nada, elles ont laissé leurs épaules dans les années 80. Un mouve Nofoot et y’a plus personne.

Après des bagarres d’anthologie sur la première prise, seule Marion et Lorraine arrivent à atteindre la 2e prise ! Ahahahahah J’avoue que sur le moment j’avais plutôt envie de pleurer de m’être autant trompé sur l’ouverture. Enfin je ne veux pas rejeter la faute, mais c’est à cause de Jules (dit Julk pour les intimes) qui a du mal à juger de sa puissance…

 

 

 

 

Les mecs, quant à eux sont en mode survi. Le bloc Illusion, finira d’atomiser leurs bras et leur peau. Théo tombe devant la prise finale, de peur de sortir le bloc.

Pendant ce temps les autres finalistes font une séance de rési sur les premiers mouves.

 

 

 

 

 

 

LES PODIUMS

Camille récidive et gagne pour la seconde fois consécutive suivi par Marion et Pascaline.

 

Théo gagne enfin une étape. Il était moins une, après avoir fait 5e à Bloc & Wall, 4e à Isatix, 3e à Hardbloc et 2e aux Arts de la Grimpe. Il monte enfin sur la première marche devant, Jocelyn Thiriot et Ludovic Lefebvre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fill out this field
Fill out this field
Please enter a valid email address.
You need to agree with the terms to proceed

Menu